Lors de son séjour au Burkina Faso en 2017/2018, Mélo aura l'occasion de travailler avec de nombreux musiciens. Dès le début de son séjour, il  forme à un duo à Ouagadougou avec le virtuose de la Kora Lasso Diabaté. Lasso est à la Kora et au chant, Mélo à la guitare classique et au rap. La base des créations viennent du répertoire personnel de Lasso. Celui-ci, plus habitué à jouer avec son orchestre traditionnel au complet, les fait évoluer pour les adapter au style acoustique du duo. Mélo quant à compose des partitions de guitare qui ouvrent l'oeuvre vers de nouvelles perspectives. Enfin, la choriste Paméla Fournier, également à Ouagadougou à ce moment là, apporte marie sa voix à celle de Lasso dans plusieurs titres de l'album.

Le résultat est une musique apaisante, un dialogue de cordes et de voix. 

Lors de la production de l'album, Jérémy Perroux, arrangeur du label producteur de l'album, Bènkadi Production, propose une version retraivaillée d'un des titres, dans une version électro. Emballés, Lasso et Mélo décident d'aller plus loin dans cette voie et de retravailler plusieurs titres de l'album de cette manière, apportant ainsi un autre univers musical à l'album

L'album est produit par le label burkinabé Bènkadi Production. La date de sortie est prévue pour avril 2019.

lasso et max.jpg